Sekan Raising

Bienvenue sur Sekan Raising, venez combattre pour sauver le monde, ou au contraire le détruire ! Choisissez entre l'Enfer ou le Paradis, sinon soyez neutre ! Et découvrez ce monde nouveau !
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Nous espérons que tu t'amusera bien ici. Incarne un exorciste et vient aider la population contre les démons ou créature magique ou alors passe de l'autre côté et devient un démon pour détruire ville et région. Tu pourra aussi prendre le partie des mercenaire et vouloir prendre le contrôle de notre monde

Partagez | 
 

 A la chasse au trésor de gobelin

Aller en bas 
AuteurMessage
Harû Himque
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Message : 70
Date d'inscription : 14/11/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 223
Renommée: 188[Itinérant]
Shuris: 1 073 875

MessageSujet: A la chasse au trésor de gobelin   Dim 10 Fév - 11:47

Une carte au trésor ? Cool !

Cest parti pour une Chasse au trésor !


Il y a quelques jours, il s'est produit quelque chose d'incroyable à Harû. Il avait trouvé un trésor ! Comment ? Eh bien tout simplement qu'il avait récupéré une carte au trésor.
La veille, il s'était arrêté à une petite ville pour se refaire en provisions avant de repartir en direction de son camp de base. Et c'est lors de cette étape qu'il tombe sur le petit magasin de cartes. Une vieille loque diriez-vous si vous la voyez. Monté avec des planches de vieux bois de chênes pourris par le temps. Seule l'insigne du lieu donnait l'envie de s'introduire à l'intérieur du bâtiment ainsi nommé « Aux milles découvertes ».
A l'intérieur de la bâtisse, on trouvait deux trois rayons remplis de cartes bizarres. Le mercenaire, curieusement attiré par celles-ci, s'en choisit une au hasard et vint à la payer au comptoir.

« - Dix-mille shuris, s'il vous plaît !

- Tenez. »

Dès qu'il eut payé le monsieur qui semblait bien âgé, il s'en alla prestement au dehors, son achat à la main. Ensuite, Harû se rendit au parc du coin où il se posa sur un banc pour regarder la fameuse carte. Fait sur du papyrus, elle semblait daté d'un certain âge mais cela ne découragea pas pour autant le jeune homme. Par chance, ce dernier découvrit que le chemin à prendre pour atteindre le trésor se situait non-loin de l'entrée du village, ce qui le réjouit. Désormais ravi par la nouvelle, il s'empressa de ranger la carte dans son sac de voyage et partit rapidement du parc où il était.

Il marcha longuement durant près de vingt minutes avant d'atteindre son point de départ. A l'endroit précis où commençait la piste, Harû vit qu'une maison y était placé. En la fouillant peu de temps après, il trouva des indices sur le fameux trésor. Mais même s'il savait maintenant qu'il s'agissait d'un objet gobelin, il n'en connaissait pas la forme ni la classe ( si c'était une arme, un outil, un simple objet ) mais cela ne fit pas faiblir son envie de chasse au trésor.

Maintenant qu'il avait quelques indices en plus sur ce qu'il allait trouver, il démarra sa recherche, scrutant souvent sa carte afin de ne pas se perdre. Son petit voyage prit près de dix heures de marches, avec pour trajet la bordure d'une forêt de pins et quelques collines enneigés presque impraticables. Le mercenaire, pourtant, se foutait bien de qu'il venait de traverser. Il avait atteint son but, c'est ce qui comptait. Mais lorsqu'il arriva au niveau de la croix, la colère l'envahit. A l'endroit précis où la croix était censé montrer le trésor s'était … un rocher.

Le jeune homme ne put s'empêcher de lâcher un cri de raillerie, manifestant du plus profond de son être son mécontentement. C'est alors que bizarrement, il eut l'idée la plus logique qui soit. Il s'approcha lentement de la caillasse et tenta de la bouger. Celle-ci ne fit aucune résistance et mieux, au contraire, sembla aider Harû à la faire pousser. En s'enlevant, la pierre laissa place à un superbe trou d'environ cinq mètres de diamètres et bizarrement équipé d'une échelle.

« - Il y a quelqu'un ici ? J'espère qu'il m'a piqué mon trésor quand même ! »

Malheureusement, les craintes du mercenaire se fonda. En effet, après qu'il eut descendu la fameuse échelle, il emprunta un petit tunnel à peine assez grand pour le laisser passer. Mais au bout d'un moment, le chemin s'élargit soudainement, faisant rapidement comprendre à Harû que quelque chose y avait installé plus loin et que cette partie du tunnel avait été agrandi exprès pour cette fameuse chose. Il restait maintenant au garçon de découvrir la chose situé un peu loin. Il en fut choqué. Positionné juste devant la sortie du long tunnel, un énorme gobelin armé d'une énorme masse de barbare toute neuve. Un petit glaive était également attaché à une sorte de ceinture. La première réaction du jeune homme fut de se cacher dans un coin près du monstre. N'ayant pas été repéré, il se décida à penser à une stratégie, qu'il ne tarda pas à trouver. Ressortant de sa cachette et venant se tenir face au monstre, il attendit que celui-ci le voit. Ce qu'il fit à peine dix secondes après que le mercenaire se soit placé là où il se trouvait au moment il le repéra.

Le gobelin souleva sa massue avant de la balancer vers le jeune homme, qui esquiva difficilement mais avec succès. Puis il se plaça sur ses jambes et fit un magnifique bond au-dessus de son ennemi pour venir s'installer sur sa tête. Le gobelin, prit au dépourvu, n’esquissa aucun mouvements de défenses. Harû profita de l'occasion et sortit sa croix, don il planta le bas dans la crâne mou du monstre, qui, dans un cri absolument insupportable, s'effondra au sol, sans vie. Le vainqueur, affaibli par l'effort qu'il venait d'accomplir, s'offrit deux bonnes minutes de pauses avant de se diriger vers la sortie du tunnel maintenant libéré. Dès que Harû se retrouva en dehors du passage, une lumière aveuglante vint l'obliger de fermer les yeux.

Quand il les rouvrit, il tenta d'observer l'endroit. Une sorte de grotte de glace dont le sommet était composé d'une fine couche de gel laissant passer entièrement la lumière mais qui avait assez de résistance pour ne pas disparaître. Mais le plus beau dans tout ça, c'est qu'au milieu de tout ça, on pouvait voir un coffre. Un coffre en bois entouré de bordure en or. Ce dernier n'avait visiblement pas de loquet ou avait déjà été ouvert car lorsqu'Harû s’essaya à le faire. A l'intérieur, il n'y trouva qu'une magnifique dague en acier superbement orné. Le mercenaire la prit, content de sa trouvaille et se mit bizarrement à chercher une sortie. Mais l'endroit était un cul-de-sac. Il ne restait donc pour lui que de revenir sur ses pas, ce qu'il fit calmement et sans encombre avant d'emprunter l'échelle pour se retrouver à l'air libre.

Le jeune homme inspira un grand coup avant de repartir l'esprit tranquille.

« - Et c'est reparti ! » pensa-t-il.


la dague obtenu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A la chasse au trésor de gobelin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekan Raising :: Pays de Sekan :: Sekan : Nord :: Autre lieu-
Sauter vers: