Sekan Raising

Bienvenue sur Sekan Raising, venez combattre pour sauver le monde, ou au contraire le détruire ! Choisissez entre l'Enfer ou le Paradis, sinon soyez neutre ! Et découvrez ce monde nouveau !
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Nous espérons que tu t'amusera bien ici. Incarne un exorciste et vient aider la population contre les démons ou créature magique ou alors passe de l'autre côté et devient un démon pour détruire ville et région. Tu pourra aussi prendre le partie des mercenaire et vouloir prendre le contrôle de notre monde

Partagez | 
 

 Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]

Aller en bas 
AuteurMessage
Harû Himque
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Message : 70
Date d'inscription : 14/11/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 223
Renommée: 188[Itinérant]
Shuris: 1 073 875

MessageSujet: Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]   Ven 25 Jan - 17:44

Après les ennuis, les problèmes ...


Le hululement d'une chouette retentit au loin et attira l'attention de Harû. La lune s'était déjà levé depuis plusieurs heures et éclairait la plaine enneigé de sa blanche et douceâtre lumière nocturne. Au bas, la région semblait stoppée. Un silence presque inquiétant régnait dans les paysages blanc et de noir. On n'y distinguait quasiment aucun mouvement Mis à part le vent qui balayait aussi silencieusement que fortement les arbres des bois environnants. Nous nous trouvions à Sekan Nord, dans les alentours de minuit et accompagné par un froid des plus glacials.

Au milieu de tout cette beauté du paysage, on peut trouvé un petit village du nom de Bathice. Si l'on y vient en tant que visiteur, en tant qu'étranger, on peut laisser croire à un petit coin où il est fait bon de s'y reposer. En revanche, si on s'y trouve et que l'on fait parti du groupe en les personnes des mercenaires, l'endroit se change en repère ou encore en base pour certains. Ce petit regroupement de maisons fut il y a bien longtemps délaissé par ses anciens résidents. Les mercenaires, voyant que cette endroit était désert, en fit un poste de contrôle de Sekan Nord. Ces maisons sont en fait de simples mais magnifique chalets à trois étages, comptant le sous-sol, et sont pour la plupart occupés par ses nouveaux locataires. On peut également y apercevoir beaucoup de bâtiments quelque peu importants telle qu'une église, même si cette dernière n'a aucune autre utilité que de cacher la véritable nature du lieu aujourd'hui, une grande mairie retravaillé en QG du repère et réservé aux chefs de sections, et même une gigantesque place orné d'une statue inconnu au monde. D'après les écrits trouvé dans les bureaux du village, elle représentait en fait le maire du coin, un gros narcissique qui ne pensait qu'à sa petite personne, toujours indiqué dans les livres du lieu. Mais assez parlé de Bathice, concentrons-nous plutôt sur notre vedette du jour et ses nouvelles aventures en terre inconnu …

Oui, c'est bien du jeune Harû Himque dont je parle. A peine quinze printemps, et déjà reconnu comme talentueux dans son domaine. Mais quelle est son domaine me diriez-vous ? Eh bien, ce jeune et charmant garçon est devenu il y a peu un exterminateur de criminels et hors-la-loi dangereux. Bien sûr, il arrive qu'on lui demande d'accomplir une exécution de personnes comme des traîtres, des fugitifs, etc … Malheureusement pour lui, ce n'est pas lui qui a choisi son affectation mais ses supérieurs, qui n'eurent pas prévenu les prochains compagnons de Harû de leurs choix pour le jeune adolescent. On peut donc dire que le garçon ne fait pas vraiment parti de sa nouvelle équipe, le seul groupe de mercenaires de Sekan Nord à devoir tuer des gens dans leurs missions. Le chef de sa section, un homme dont le nom ne s'est dévoilé à personne d'autre au monde que lui-même, décida en attendant le retour de la troupe d'extermination, d'envoyer Harû tester sa force dans les montagnes histoire de prouver qu'il pouvait parfaitement aider ceux qui l'accompagnerait sans les gêner. Il restait maintenant au mercenaire gradé de prévenir l'adolescent de sa prochaine « mission ».

Nous trouvons ce dernier sur la grande place du village, assis sur un petit banc vert boisé. Il consulte un petit manuscrit trouvé à la bibliothèque proche de sa localisation qui regroupe à peu près tout ce qui concerne les créatures des lieux environnants. Oiseau de glace, belette de neige, etc … Le jeune garçon commençait à entamer le chapitre concernant les faiblesses de ces prédateurs lorsqu'on l'interpella. Il passa en vue la place du village pour chercher l'origine de la voix. Il trouva à cinq pieds de lui à peu près un imposant mercenaire d'environ deux mètres se tenait droit face à lui, prêt à se défendre à tout instant.

" - Oui ? Qui a-t-il ?

- Harû Himque, votre capitaine, le lieutenant, vous demande à son bureau. Rejoignez-le immédiatement.

- Merci de m'avoir prévenu. Euh … avant de partir, pourriez-vous passer un message.

- Quelle est-elle monsieur ?

- Dites-lui que j'aurai besoin d'entraînement et savoir s'il pouvait m'envoyer m'exercer un peu au combat dans les montagnes en attendant le retour de mon équipe ?

- Ce sera fait monsieur. "

Le soldat s'empressa de prendre congé du jeune mercenaire. Harû le suivit du regard jusqu'à ce qu'il disparaisse de son champ de vision. Il referma son livre et le casa dans son petit sac en toile brun avant de suivre le chemin du soldat. Après cinq bonnes minutes de marches, il se stoppa net devant une grande porte solide et décoré jusqu'au rebord de dessins incompréhensibles. Harû poussa la porte d'entrée et s'engouffra dans le bâtiment. Il passa près d'une dizaine de seuils avant de s'arrêter devant celui du fond. Il entra dans la pièce qui se trouvait juste derrière. Son chef l'y attendait déjà. L'endroit où il se trouvait était d'une originalité débordante. Je ne saurai décrire le lieu autant que Harû. Le soldat qui était venu prévenir le jeune adolescent se trouvait aux côtés de son supérieur.

Ce dernier s'empressa de se lever dès que Harû se présenta à lui. Il arborait une expression de contentement extrême. Le mercenaire ne saurait dire si cela venait de sa venue en ces lieux ou bien le fait que le lieutenant ait autre chose à lui dire. La deuxième hypothèse se révéla être exacte.

"-Ah je suis heureux de te voir ici, Harû Himque. Si je t'ai appelé à moi, c'est parce que je voudrais te confier une mission. Vois-tu, les hommes avec qui tu devais faire équipe ne sont pas encore revenu, alors du coup, je me suis dit que tu pourrais en profiter pour t'entraîner un peu, histoire d'être à la hauteur de leurs espérances. Serais-tu d'accord pour cela ? "

Le garçon sembla hésiter un instant puis il se rappela qu'il n'avait pas été sur le terrain depuis un bon bout de temps. Il préféra alors accepter.

"- Je vous écoute monsieur."

- Bien, dans ce cas, voilà. Il y a dans un petit village à l'est du nôtre qui est depuis quelques temps attaqués par des bandits qui ont pour nom de groupe « Rasor ». Je voudrais que tu te rendes là-bas pour les neutraliser. Malheureusement, il paraît qu'il sont très fort, alors d'autres mercenaires ont été appelés à effectuer cette mission. Tu risques de tomber sur tes conjoints. Pense à les prévenir que tu as été dépêché par moi, sinon tu risques des ennuis. Tu es encore prêt à partir en mission ?

"- Bien entendu chef. D'ailleurs, je m'en vais immédiatement et sur le champ. Merci de m'avoir prévenu monsieur. Au revoir ! "

Puis Harû sortit prestement de la pièce, ne pensant plus qu'à une seul chose, sa mission. Il se rendit d'abord à son chalet, où il embarqua quelques provisions, puis il s’encombra de sa croix magique qu'il plaça sur son dos. Enfin, il se rendit à l'entrée de son village. Le jeune adolescent scruta une dernière son camp de base avant de s'en aller dans le paysage hostile de Sekan Nord avec une seule envie, arriver à tout prix à achever cette neutralisation afin d'être reconnu comme un nouveau combattant à surveiller.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayou
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Message : 109
Date d'inscription : 24/11/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 165
Renommée: 205 [Itinérant]
Shuris: 189 500

MessageSujet: Re: Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]   Ven 25 Jan - 22:57


Prologue
A la chasse

au "rasoir"




Un bon boulot avec Aleth, ça restera dans mes mémoires une mission comme celle là. Un boulot super sympa avec un bourré qui a pris ma fille pour un dragon, très inhabituel mais super génial. On s'était noyé dans l'alcool qu'on a volé au Exorciste qui protégeaient l'Ange qui à trahit son propre camps. Un boulot gé-ni-al ! C'est tout ce que je peux dire.

On a passé trois jours a tout boire Aleth et moi, même nos animaux en ont profité. Aleth ne s'était pas réveiller depuis deux jours tandis que moi, je me levais en même temps que Sora qui était la seule qui n'a pas bu d'alcool. Quelle poisse de l'avoir tout le temps dans ma tête, c'était insoutenable ! Mais bon, je devais faire le guet puisque Aleth et nos compagnons étaient HS (hors service pour ceux qui ont des idées assez glauques ) hormis le dévoreur d'Aleth auquel se dernier lui avait interdit de boire de l'alcool. Ce qui tombais bien puisqu'on a reçu un message d'un sous-chef de Sekan Nord, le sixième sous-chef je crois. J'attendis que Aleth se réveilla avant de l'ouvrir et la lire.

Aleth se réveilla douze heures plus tard (en pleine nuit). Il avait encore une bouteille de whisky et une autre de rhum dans ses mains.....Comment il faisait pour boire autant ? Je l'ignorais et c'était pas mes oignons. Une fois qu'il a repris correctement ses esprits, j'ouvris la lettre:

Cette lettre est adressé a Aleth Ximunu à à Shayou.

D'abord, nous vous félicitons pour l'assassinat du saint mais nous avons encore besoin de vous.
Un village de Sekan Nord à été depuis quelque temps attaqués par des bandits qui ont pour nom de groupe « Rasor ». Le capitaine du camps n°6 a envoyer un homme pour les neutraliser mais je doute qu'il puisse réussir à les neutraliser seul. Vous avez donc devinez votre mission je suppose. Il ne vous à jamais vu et nous n'avons pas de photo de lui. Il va falloir faire avec. Nous comptons sur vous.

PS pour Shayou : Nous avons trouvé un objet dans les mémoire de votre femme, vous le trouverais près d'une embarcation dans un colis.

PS pour Aleth: L'oiseau messager qui a le colis est réservé pour vous. Amusez vous bien avec !

Sous-chef 6


"Et voilà, un autre travail ! Et cette fois ci, on a été prévenu en même temps ! Viens on y va !"

Je commença a marché vers les ports tout en étant suivi par Aleth et nos compagnons. On étaient ensuite tout les deux intersepter par le même oiseau messager que j'avais. Aleth c'était rapprocher de lui, qu'allait il faire ?

__________________________________________________


La vie, c'est comme une bougie au vent, elle peut s'éteindre ou s'embrasser selon ce coup de vent.


Dernière édition par Shayou le Mer 30 Jan - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleth Ximunu
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Message : 73
Date d'inscription : 24/10/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 195
Renommée: 165
Shuris: 599 000

MessageSujet: Re: Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]   Dim 27 Jan - 16:36

Ooh putain !! J'avais réussi difficilement ma mission avec Shayou, l'ange avait été abattu, mais nous avions fait trop de bruit, par conséquent ses gardes se sont ramener, mais ce n'étaient que de vulgaires soldats qui étaient largement plus faible que j'aurais pu le croire. Bref en partant Shayou et moi, avions récupéré tout un stock de vivres, contenant de nombreuses victuailles et un stock encore plus conséquent d'alcool. On a tout emporté pour se faire un petit bivouac dans une clairière au bord d'une rivière, ce petit lieu était magnifique. C'est aux environ de 20 heures que l'on commença à faire la fête. Ce fus en trois jours que l'on consomma l'équivalent d'un mois d'alcool, en grande partie ce fus moi, l'autre partie fut bue par Shayou et ses bestioles. Pour l'instant je n'autorisais pas Minos à boire de l'alcool, il avait donc sympathisé avec les bêtes de Shayou pendant ses trois et maintenant il ne leur faisait plus peur et moi non plus.

Bref pendant un des jours de fêtes, je partis me vider la vessie contre un arbre. Une fois plus léger, je pensa à regarder la carte que j'avais trouver dans le repère de l'ange. Shayou ignorait l’existence de cette carte, mais elle indiquait l'endroit d'un lieu ou je pourrais trouver un fabuleux trésor, mais serais-il à la hauteur de mes espérance ? Seul le temps me le dira !

Au bout d'une longue fête en plein air, je me réveillai en pleine nuit, la lune était à son dernier croissant et elle était assez basse. Il devait être aux environ de 23 heures ou minuit, il ne me restais plus que mon pantalon, mes chaussures et ma chemise ouverte, je baissa les yeux et constata que mes abdos se développaient un peu. J'avais respectivement dans mes mains droites et gauche, une bouteille de rhum et une de whisky … … … Enfin ce qu'il en restait. Vu la dose d'alcool que j'avais ingéré, un homme normal en serait mort. Afin de réveiller mon corps, je me déshabilla (mais ne vous inquiétez pas j'ai quand même garder mon bandeau, et le slip ? Euh sur ce dernier j'ai des doutes) et je plongea mon corps dans la rivière froide. Une fois allonger dans l'eau je me sentais de mieux en mieux, mais une fois sortis de l'eau et de nouveau habillé mais cette fois en entier, je pris par habitude la première bouteille qui me venais sous la main et en bus une partie. Quand je me suis rendus que c’était une bouteille de bière, je la bus en entier. Je me retournai ensuite vers Shayou et lui déclara :

La gueule de bois ? Ça je ne connais pas ?

Juste après mes paroles, Shayou ouvrit une lettre et la lu, Pendant qu'il lisait j'inspectais l'enveloppe, elle possédait toujours le même sceau des mercenaires, on avait donc encore une mission, enfin c'est ce que je pensa jusqu'à la confirmation de Shayou :

Et voilà, un autre travail ! Et cette fois ci, on a été prévenu en même temps ! Viens on y va !

Je lui pris ensuite la lettre des mains afin de la lire à mon tour. En gros, je vais aller me geler les couilles dans la partie nord de Sekan pour battre un groupe de brigand du nom de « Rasor ». Et en prime j'allais hériter d'un animal, mais bon je crois que je vais le revendre.

Nous avons mis quelques jours à atteindre le port le plus proche, à peine en ville Shayou et moi cherchions l'embarcation qui nous mènera à Sekan Nord. Mais ce n'est qu'au bout d'une dizaine de minutes de recherche qu'un oiseau vint à nous, il était semblable à celui de Shayou raison de plus de le revendre. Je m'approcha de lui et je posa ma main sur sa tête et le caressa. Il sortit de sa sacoche une message encore une fois avec le même sceau. Je l'ouvrit et la lis en premier cette fois :

Aleth cette lettre t'es destiné, tu pourra faire part de son contenu à Shayou si tu le veux. Donc vous allez d'abord vous rendre à Bathice, notre repère de Sekan Nord, c'est là où vous trouverez votre prochain compagnons, mais nous avons réussi à avoir quelques précisions. Il s'appelle Haru et il est encore mineur, mais il semble qu'il soit un bon mercenaire. Nous avons aucune autre information.

Une fois à Bathice tu devras aller dans le QG, ton arrivé est déjà annoncer donc on te laissera entrer. Tu devras faire un rapport sur les informations que tu acquis lors de ta précédente mission. De plus une autre surprise t'attend dans le QG, mais ça tu le remarquera vite. Et tant que j'y pense si l'oiseau ne te plais pas tu pourra le revendre à ta sortis du QG, car il va vous menez à votre embarcation et au colis pour Shayou. Vous aurez à votre disposition une petit équipage ainsi qu'une frégate pour vous guidez jusqu'à bon port. Pas besoin de vous précisez que ce sont des infiltrés.

Sous-chef de division n°6


Bon okay, on va pouvoir partir. L'oiseau commença à avancer silencieusement, je le suivit tout en espérant que Shayou comprenne qu'il nous mèneras à notre embarcation. Notre bateau se situais en plein milieu du port, juste entre deux énormes bateaux de commerces. Nous avions donc une petite frégate avec son capitaine et ses deux membres d'équipages rien que pour nous. Je m'avança vers le capitaine, mais je remarquai que Shayou avait disparu. Il avait probablement dut aller chercher son colis. Bref je demanda au capitaine si il pouvais nous amener à Sekan Nord, il me reconnu et affirma qu'il nous mènerais jusqu'au bout du monde s'il le fallait car c'était les ordres. Je monta à bord et m'installa dans un cabine en attendant Shayou. Je pris comme lit le seul lit-hamac du bateau mais tant-pis pour les autres. Je m'endormis à nouveau et à mon réveil, nous étions en mer, c'est à cet instant que j’expliquai à Shayou que nous allions au village de Bathice afin que je livre les information récolter lors de notre mission. Je dis par la même occasion les informations sur notre prochain coéquipier pour cette mission.

Le voyage se déroula sans encombre, mais je devais donner un coup de main car sinon le bateau risquais selon le capitaine de sombrer car j'aurais pu être un poids mort. Mais je me servis de cet traversée et du temps assez calme pour écrire totalement mon rapport. Deux jours s'écoulèrent et nous arrivions, Shayou et moi à bon port. Je débarqua aussitôt, et allait bientôt partir. Mais avant de quitter le capitaine, ce dernier nous indiqua la direction du village et d'après lui nous devrions l'atteindre en 6 heures de marche. Bon okay !

Une fois sortis de la ville portuaire, je me retournai vers Shayou pour lui confier :

Bon Shayou, une fois dans le village tu commenceras par chercher ce Harû, et nous prendre une petit stock de survie avec nourriture et alcool. Fais dans l'ordre que tu veux, moi j'aurais deux trois trucs à faire. Ça te va ?

En attendant se réponse je continuai d'avancer en espérant que mon corps se fasse vite à la froideur de cette partie du continent.


Shayou et Harû cliquez ici::
 


__________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harû Himque
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Message : 70
Date d'inscription : 14/11/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 223
Renommée: 188[Itinérant]
Shuris: 1 073 875

MessageSujet: Re: Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]   Sam 2 Fév - 10:52

Un petit combat avant le vrai fight ...




Voilà trois jours que Harû marchait dans la campagne enneigé de Sekan nord. Il était parti quelque jours auparavant de son camp afin d'accomplir une mission que lui avait donner son chef de section. Le but étant de stopper une petite organisation du nom de "Rasor". Il perpétrait quelques méfaits dans les villages de la région froide. Et comme à leurs habitudes, les mercenaires étaient pour essayer de les arrêter car telle était leur travail.

Le jeune adolescent avait été chargé de cette fameuse mission mais, n'ayant rejoint les mercenaires que depuis peu et se ralliant bientôt à un groupe d'extermination, il avait été convenu qu'il effectuerait ce boulot avec l'aide de deux autres personnes du nom de Aleth et Shayou. Ces derniers, qui se trouvait sur une autre partie de Sekan, et le seul moyen de rejoindre le jeune mercenaire était de venir par bateau. Harû se disait qu'il aurait pu venir les voir au port où il devait apparemment accoster mais il préférait les attendre au lieu indiqué où leur cible se situait. L'adolescent avait donc décidé de se rendre immédiatement vers Bathice.

Dix heures du mat'. La route fut longue et dangereuse et n'est d'ailleurs pas encore terminée mais le mercenaire s'offre une petite pause afin de déjeuner un peu. Un simple repas lui convint largement. Constitué d'un sandwich jambon-fromage et d'un petit thé aux fruits rouges. Harû dégusta tranquillement ce petit festin routier dans un coin clairsemé où il était possible de voir les ennemis arriver de n'importe quelle côté. C'est d'ailleurs ce qui lui sauva à peu près la vie. Car alors qu'il dévorait sa nourriture, un petit groupe de cinq Muldvats apparurent dans la grande clairière. Ces derniers avaient repérés le mercenaire alors même qu'il rangeait son repas à l'abri dans son sac de voyage. Ils semblèrent en colère, sûrement par le fait que l'adolescent se soit dressé sur leur territoire. Celui-ci prit sa croix entre les mains et se prépara à combattre. L'une des bêtes à la corne de glaçe s'élança vers le jeune combattant, qu'il fit facilement valdingué loin de lui avec la croix. Mais il n'avait pensé aux autres, qui s'étaient placés en cercles autour du jeune homme, pris au piège. Le Muldvat blessé se releva et fonça de nouveau vers son adversaire, hargne au visage. Mais cette fois, il ne s'élança pas tête baissé, car derrière lui, une seconde bête le suivait. Pendant ce temps, les trois autres se préparaient déjà à sauter au cou de Harû. Mais ce dernier ne sembla en être affecté. Au contraire, il en souriait. Au moment où le monstre cornu se retrouva prêt à frapper, le garçon étira son ombre grâce à son arme et priva l'animal de tout mouvement. Le second cornu, qui ne comprend rien de ce qui se passait, planta sa corne dans le corps poilu de son compagnon, qui mourut presque immédiatement, transpercé jusqu'à l'estomac. En même temps, il coinça l'autre qui fut lui aussi pris au piège. Les trois Muldvats, choqués d'avoir été ainsi dupés, n'esquissa aucun mouvement. Harû, en position de force, s'approcha d'eux et en tua un, qui ne fit rien pour se défendre. Les deux derniers, reprenant enfin leurs esprits, prit peur et s'enfuit derrière les arbres enneigés entourant la clairière. Le jeune homme ne put s'empêcher de se féliciter de sa victoire.

" - Enfin une victoire méritée ! En plus, elle était plutôt facile ! "

Le Muldvat coincé tentait vainement de se débattre, apeurée par la puissance du mercenaire. Celui-ci le rejoignit et, pour abréger ses souffrances morales, l'abattit de sa croix. Ensuite, il ressortit son repas et l'acheva calmement, scrutant toujours les environs pour voir si un nouvel adversaire allait venir. Mais rien ne vint. Et les trois jours suivants non plus. On peut même dire les deux jours et demi suivants car au bout de ce temps interminable, il atteignit enfin sa destination, le village de Bathice. Un magnifique petit coin où il faisait bon vivre. Qui pourrait imaginer que des hommes y venait commettre leurs méfaits ? Personne à part ceux qui en faisaient les frais.

Harû se rendit sur un banc près de l'entrée et s'y installa pour reposer ses pieds. Il sortit un journal et commença à le lire. En même temps, il regardait l'entrée du village, espérant voir venir ses deux compagnons de travail temporaires. Il en avait le temps et surtout l'obligation.


Dernière édition par Harû Himque le Sam 2 Fév - 20:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayou
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Message : 109
Date d'inscription : 24/11/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 165
Renommée: 205 [Itinérant]
Shuris: 189 500

MessageSujet: Re: Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]   Sam 2 Fév - 14:35


Chapitre 1
A la chasse

au "rasoir"




Nous avons attendu pendant quelque minutes avant que l'oiseau se manifeste. Il donna une lettre à Aleth qui la lisait POUR LUI TOUT SEUL ! Quel égoïste ! Moi qui lui est laissé tué l'ange ! Et quel pouvait être l'objet de cette lettre ? Une lettre de sa mère, je comprendrais mais là, ça vient de mon camp qui est aussi le sien d'ailleurs. Ce n'était pas une raison pour qu'il ne me la lise pas !

Après avoir lu la lettre, Aleth se mit a suivre l'oiseau messager sans doute pour aller au port. Je n'avais pas besoin de les suivre, je connaissais un racourci pour aller au port mais je ne savais pas près de quel embarcation était le colis de ma femme, seul l'oiseau le savais. Je me mis donc à marcher de longues minutes avec Aleth alors que je pouvais aller au port en sautent d'arbre en arbre, ça m'aurais pris quelque seconde. J'avais la rage !

Après avoir atteint le port avec nous, l'oiseau me montra une embarcation. C'était donc là bas qu'était mon colis. Aleth ne m'a même pas vu partir, il discutait avec les membres de l'équipage. Je m'approcha donc de la vieille embarcation que m'a montré l'oiseau mais je ne vois pas de colis. Où pouvait-il être ? Sans doute bien planqué ! Je cherchais donc là où le 6ème Sous-chef (que je connaissait assez bien) aurais planqué le colis : visible de tous mais là où personne ne voudra chercher ! Dans ce cas, se serait dans l'embarcation prêt à s'écrouler ET à couler ! Je trancha donc le partie non submergé du bateau : la proue. C'est d'ici que le colis tomba à mes pieds. Là dedans, il y avait un collier avec représenté dessus deux dragons autour un cristal cyan. Une personne en armure apparu ensuite.

"Je suppose que c'est toi le mari de Tsukiyo, n'est ce pas !"

Je me mis à remettre mes lunettes correctement avec la paume de ma main tout en regardant l'homme en armure.

"Ne fais pas comme si tu ne m'a jamais vu Hagrid ! Tu ne vas pas refaire ce coup à chaque fois que tu me vois !
_J'essaie de ne plus me souvenir de toi Shayou ! Surtout depuis que tu m'a battu !
_Tu l'avais mérité ! D'où vient cet artefact !
_Comment c'est tu sais que c'est un artefact ?
_Je te rappelle que je suis humain et que je sais reconnaitre un artefact les yeux bandés !
_C'est vrai que j'ai oublié ce détail ! Bref, cet artefact vient de l'île de Nice Day, elle l'a trouvé pendant une attaque avec un groupe de Mercenaire contre le Pater Nwell; nous avons bien sûr perdu mais nous étions encore vivants et elle avait gardé cet artefact. Maintenant qu'elle est morte, il te revient et cet affaire ne me concerne plus ! Au revoir donc et j'espère ne plus te revoir !"

Il disparut après ces paroles. Bon débarras ! J'en avait déjà mal au crâne de voir Hagrid qui était anciennement un camarade de Tsukiyo. Bref, maintenant il est partit, au plaisir de ne plus me revoir !

Je retrouvais ensuite Aleth sur une embarcation un peu usée mais qui tient assez mal la mer. Il fallait donc que j'aide Aleth qui devait aidé le capitaine qui commandais cette "flotte" (du mal à suivre ?). Et moi qui voulait pouvoir me reposer un peu pendant le voyage......quel malchance ! On a quand même mis un jour de moins à atteindre un port avec le bateau qu'avec ma barque. Et on n'était même pas arrivé au bon village, il était 6 jours de marche plus loin. Mais bon, ça m'a fait marré devoir Aleth se réchauffer en bougeant bizarrement. Moi, je ne craignais pas le froid, j'étais entrainé à résister au froid depuis mon arrivé ici (pas là tout de suite, il y a quelques années) ! Mais bon, ça me fesait quand même marrer de voir un de mes camarades se geler les boules !

Nous étions sortis de la ville du port quand Aleth était en train de parler.

"Bon Shayou, une fois dans le village tu commenceras par chercher ce Harû, et nous prendre une petit stock de survie avec nourriture et alcool. Fais dans l'ordre que tu veux, moi j'aurais deux trois trucs à faire. Ça te va ?"

Quoi ? Il me demandais si ça m'allais ? J'avais le choix entre commencer à piller les entrepôts puis faire du babysitting ou bien l'inverse ! J'ai assez de Sora à m'occuper, déjà que c'est un désastre pour la garder uniquement elle !

Mon portable se mit à sonner (oui, j'ai un portable et il n'a pas sonner à Sekan Est car il y a pas de réseau là bas). Punaise, j'espère que ce n'est pas encore du boulot !

"Mr Shayou, il faut absolument que vous venez au camp n°4, c'est urgent ! C'est juste à côté du camp n°6 !
_Merci je le sais ! C'est pour quoi ?
_Je peux juste vous dire que c'est urgent !
_La poisse ! Aleth, le camp n°4 est dans Bathice, comme le camp n°6 ! Va faire ce que tu as à faire, recherche l'autre mercenaire et rejoint moi juste à côté ! Là, je prend un racourci pour Bathice, tu ne peux pas le prendre ! Autrement, continue vers ce chemin, il y a un élevage de Blop qui doit aller vers Bathice justement. Suit l'élevage en montant sur un Blop, ça t'aidera à aller plus vite à Bathice. Bon, là je dois y allez, à tout à l'heure !"

Je me mis à me concentrer et à définir le trajet du racourci.

"Pas de velours !"

Je fonça donc dans l'épaisse forêt qui nous sépara de Bathice ! Je rejoignis d'ailleurs cette dernière après une demi-heure !

Situation du camp n°4 de Bathice:
 

__________________________________________________


La vie, c'est comme une bougie au vent, elle peut s'éteindre ou s'embrasser selon ce coup de vent.


Dernière édition par Shayou le Jeu 4 Avr - 17:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleth Ximunu
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Message : 73
Date d'inscription : 24/10/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 195
Renommée: 165
Shuris: 599 000

MessageSujet: Re: Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]   Dim 10 Fév - 17:28

Je venais un peu de donner des ordres à Shayou mais cela semblait un peu l'énerver, mais bon on a tout les deux cette mission et ce n'est pas moi qui vais devoir tout faire. Surtout qu'il peut faire ce que je lui demande comme il veut, il aurait carte blanche. De plus c'est moi qui me charge du rapport devant nos supérieurs et dans le froid. Mais bon six heures de marche, ce n'était pas si terrible, enfin ça ne l'est pas dans la région de Sekan Est.

Mais à quand remontais la dernière fois où j'avais été dans la neige ? Je fouilla dans ma mémoire et aussi loin que je me rappelle, la dernière fois que j'ai rencontré de la neige, j'avais fait une bataille de boule de neige bien sûr avec mes amis, j'étais ensuite resté un long moment avec Ekaterina dans la neige, nous ne bougions pas pendant un long moment. Ce fut le bon temps, mon âme était en paix à cette époque. Il m'arrive encore de regretter cette époque. L'époque de mes six ans, depuis ce temps lointain, 19 année de ma vie sont passées. Mais bon je retrouverais le bonheur que j'ai perdu ainsi que la sérénité de mon âme.

Enfin bref cessons de ressasser le passer et revenons au moment présent. Tout allais bien quand Shayou sortit un téléphone portable de sa poche. Raah depuis une bonne dizaine d'année c'est abominations ont recouvert pratiquement tout Sekan. Pour moi le monde se portait bien mieux quand nous n'avions que les artefacts de communication ainsi que les messagers. Déjà que la sonnerie me donnais envie de lui prendre son téléphone et de l'explosé par terre. Je n'écoutai pas la discussion entre Shayou et la personne à l'autre bout du fil. Une fois leur discussion fini Shayou vint vers moi et me dit d'un air qui disait " je suis pressé mais heureux de ne pas faire les corvées que tu m'as ordonné de faire"  :

La poisse ! Aleth, le camp n°4 est dans Bathice, comme le camp n°6 ! Va faire ce que tu as à faire, recherche l'autre mercenaire et rejoint moi juste à côté ! Là, je prend un raccourci pour Bathice, tu ne peux pas le prendre ! Autrement, continu vers ce chemin, il y a un élevage de Blop qui doit aller vers Bathice justement. Suit l'élevage en montant sur un Blop, ça t'aidera à aller plus vite à Bathice. Bon, là je dois y allez, à tout à l'heure !


Aaah quel enfoiré, il connais bien la région lui pendant que je me gêle les couilles mais j'allais lui demander pourquoi je ne peut prendre le raccourci qu'il va prendre sachant que je peut passer partout avec le Fly mode et le High-Speed, après tout j'ai le vent avec moi alors qu'il n'a que le tao lui. Bref il parti en deux seconde juste apres avoir utilisé son Pas de velours ! Pff que connard sur ce coup. On aurait pu croire que c'était la vengeance dut au fait que je ne lui avait pas fait lire la lettre que mon oiseau bombardier ma donné. Mais je lui ai pourtant dis pendant notre trajet en bateau que la lettre ne le concernait pas et que je n'étais pas obliger de lui faire lire.

Je rejoignit l'évelage de Blop qui se trouvait un peu au nord du quais, les Blop étaient des animaux étranges je ne pouvais les décrire mais on aurait pu dire qu'ils ressemblaient à des crapaud mais avec de longues pattes avants musclés mais leur corps était fin. Certains de ses animaux avaient des cornes et une sorte d'armure faites dans la même matière que leurs cornes. L'élevage devait faire dans le kilomètre carré, je ne sais pas si cela fait beaucoup mais pour moi ce fut un élevage d'une taille normal. Le patron était en train de préparer son convoi afin de partir. Je m'approcha de ce dernier et je lui demanda avec toute la politesse que je pouvais donner :

Bonjour cher éleveur de Blop. Excusez-moi mais étant donner que je ne suis pas de la région et que mon travail doit me mener au village de Bathice. On m'a dit que vous allez près de ce village alors, est ce que cela vous dérangerais d'emmener avec vous un honnête travailleur ?

Mon gars, tu as trouver ton homme ! Ma femme et moi passons par Bathice, et nous aidons toujours les honnêtes gens. Monte un peu sur ce Blop cornu, il te portera jusqu'à Bathice en trois fois moins de temps que tu ne mettrais à le faire à patte.


Je monta sur le Blop cornu que cet éleveur m'a indiqué. Le dos de la bête n'était pas du tout confortable mais deux heures au lieux de six allait me sauver la vie. Je regarda Kad, l'oiseau-bombardier et lui fit signe de nous suivre en volant. Ma taille avait doublé une fois que j'étais bien installé ? Les rennes de la bête étaient fait d'un cuir souple mais qui semblait résistant. Je remercia le paysan et ordonna discrètement à Minos de rester dans l'ombre du Blop pendant tout le voyage. Juste avant de partir la femme du paysan arriva et s'installa sur le Blop à coté du mien, elle me dévisagea du regard puis son mari lui dit qu'ils allaient me déposer au village de Bathice. À la fin de l'explication, elle arrêta de me dévisage et maintenu fermement ses rennes, alors que moi, je tenais à peine les miens. Une clochette retentit et tout les Blops foncèrent sur le chemin de neige, j'allais être expulser de mon Blop d'un instant à l'autre, je me hissa à ma position de base grâce aux rennes.

Le voyage jusqu'à Bathice fut pénible et horriblement long, nous n'avons eut aucun accident, aucune perte de Blop et nous n'avons subit aucune attaque animal ou humaine. Mais le seul drame était que j'avais mal au cul.

Merci de m'avoir amener ici, mais avant de vous dire adieu, où se trouve la mairie du village ?


Mon gars, tu vois cette vieille église ? Et bin c'est ça la mairie !

Merci du renseignement. Adieu gentils éleveurs !


Je partis ensuite directement vers cet église, elle était plus grande que le vieux temple de Kuarta, le bâtiment, de l’extérieur ressemblait à une vieille église baroque totalement délabrer. Je m'y approcha et il était gravé sur les poignées le signe des mercenaires de Sekan, je sut donc tout de suite que cette église était bien le bâtiment que je cherchais. Je poussa les portes dont les battants étaient fait d'acier tremper, mais sous une couche assez épaisse pour avoir du mal à les ouvrirs mais pour quand même les ouvrir. En face de moi se trouvait un guichet, à ma gauche je pouvait voir un tableau où figuraient toutes les grosses primes des mercenaires. Putain … … …

Avis de recherche::
 



Oh putain !!! Dans le centre du mur je voyais ma prime, qui s'élevait à … … … à 2 millions 500 Shuris. Bon tout mes événements ne sont pas passer inaperçu on dirait. Bref cette nouvelle me choqua au plus au point mais bon, je devais me ressaisir surtout que j'allais bientôt faire mon rapport. Je pris la bouteille qui me restais et je la bus cul-sec. Et voilà comment on fait disparaître 75 centilitres de tequila d'un coup. Je me rendit ensuite avec les idées claires au guichet afin de savoir où se trouve la salle de conférence, ou au moins la salle ou je devais me rendre. Mais avant je fit un détour par les toilettes. Bref enfin au guichet je demanda à la jeune demoiselle assise derrière son comptoir :

Euh mademoiselle, excusez-moi mais pouvez-vous m'indiquer où se trouve la salle de rapport. Le sous-chef numéros 13 m'a demandé de lui faire mon rapport de mission ?


Euh oui si vous voulez bien me dire votre nom je vous conduirais à votre salle.

Je suis Aleth Ximunu.

Ah c'est vous la jeune prime. Donc suivez moi jusqu'à la salle de conférence B.


Je suivit cette blonde de 21 ans, les seuls souvenirs que je devrais garder d'elle sont ses longs chevaux dorées ainsi que ses yeux d'un bleu perçant. Nous prîmes un ascenseur avant d'arriver à la salle de conférence. Nous avons du descendre de quatre étages quand l’ascenseur se stoppa.

Les portes vont s'ouvrir sur un petit couloir, prenez le chemin de droite et vous serez devant une porte noir ou la lettre B sera écrit en argent, entrez sans frapper, pour le reste faites comme vous-voulez.

Merci infiniment pour votre aide. Bon Kad, Minos on y va et ne faites rien d'idiot.


Les portes s'ouvrirent dévoilant un long couloir blanc, j'avançai dans ce couloir lentement, mes bêtes me suivirent calmement, une intersection s'offrit à moi, je pris comme convenus le chemin qui allait vers la droite. Je trouva effectivement la porte noire à la lettre d'argent, je passa cette porte et me retrouva dans une grand pièce circulaire, au milieu on pouvait noter qu'une immense table carré était installé, d'un coté de cette table, il y avait 11 chaise rouges dont le dossier était tourné vers moi. À l'autre bout de la table il y avait la même chaise que les autres mais la manière dont elle était tournée indiquait que je devait m’asseoir dessus et attendre. Mais avant tout je me présenta même si il n'y avait personne.

Je suis Aleth Ximunu, on m'a envoyé ici afin de faire mon rapport à propos d'une mission faite à Sekan Est.


Je m'installa ensuite sur le fauteuil, son dossier était si grand qu'il dépassait ma tête, je réussit à me faire pivoter grâce au pied qui était semblable à une chaise du bureau. Une fois bien installé dans ce fauteuil en velours rouge, je posa Urvan contre la table et j’attendis. Mais je n'eut pas à attendre longtemps car dans les 10 secondes qui suivirent tout les fauteuils se retournèrent d'un coup, il y avait 6 sous-chef ainsi que deux médecins et trois envoyés des autres régions de Sekan. Le personne en plein centre fut la seul qui me parla pendant tout le durée de mon rapport. Cet homme avait le numéros 13 écrit sur sa chemise blanche. Il commença par me dire d'un air pseudo-autoritaire .

Bon tu es déjà assis, c'est bien ! Avant que tu ne commences ton rapport dis à tes bêtes de venir sur la table, c'est pour cela que les médecins sont là, ils sont spécialisé dans les bêtes d’aventure.

Kad, ne se fit pas prier et alla directement sur la table sans que je lui demande, il s'assit ensuite sur la nappe blanche. Quand à Minos il attendait mon signal. Je tendis mon bras au dessus de la table et dès que mon ombre fut assez grande et sur la table je fit un demi-sourire et dit à toute l'assemblé :

Bon Minos sort de là !

Le dévoreur sortit de mon ombre et se retrouva sur la table. Je commença ensuite mon rapport. Dans un premier temps, je lu les feuilles que j'avais préparé à bord du bateau, ce fut le rapport brut. Je fit ensuite passer ces feuilles à la seul personne qui me parlait. Dans un second temps l'entretien se déroula avec une longue série de questions réponses jusqu'au moment où une heure avait passé. L'entretien devenait de plus en plus chiant au fil des minutes on dirait.

Bon maintenant que je vous ai tout dit, je vais vous poser seulement deux questions. Avez-vous plus d'information pour que je retrouve ce Haru avec qui je vais faire équipe ? Et où puis-je allez faire deux ou trois achats pour la suite de mon voyage ?


Donc toute information que l'on a sur Haru est que c'est un jeune homme facile à repérer. Et pour les emplettes, il y a un magasin juste en face du QG, et je vois que tu va avoir besoin d'un manteau, alors voilà la surprise promise.

Il me jeta un sac en toile de jute. Il y avais dedans un long manteau et un papier.

Donc ce manteau n'est qu'un vulgaire manteau d'hiver, sur lequel on a reproduit l'emblème que tu as sur le bras droit de ta veste. Et le papier c'est ta propre prime, garde la bien. Tu peux disposer !

Je sortis, de la salle accompagné de Minos et de Kad. Le chemin pour retrouver la sortie fut longue car je me suis perdu plusieurs fois. Je rejoignit enfin l’ascenseur et le hall, une fois dans ce dernier, je mis mon manteau, il était noir, assez confortable et fourré avec une fourrure d'ours blanc. Je sortit du bâtiment et attendis quelques temps avant de continuer mon aventure.

__________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harû Himque
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Message : 70
Date d'inscription : 14/11/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 223
Renommée: 188[Itinérant]
Shuris: 1 073 875

MessageSujet: Re: Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]   Dim 24 Fév - 14:29



Après les ennuis, les problèmes ...
ATTENTE



Cela faisait désormais deux trois heures que Harû attendait les deux autres mercenaire mais ils tardaient à venir et le garçon commençait à cailler un peu dehors. Malgré sa constitution paré pour ce genre de temps, le jeune mercenaire décida de se réchauffer un peu. Il s'enleva progressivement de son banc afin d'être sûr de pouvoir s'en aller, et comme il l'avait prévu, personne ne vint. Il esquissa alors un sourire jovial avant de se diriger vers une grande taverne bruyante comme il les aimais bien. Il s'engouffra à l'intérieur de la bâtisse et tenta de se frayer un chemin à travers la foule de gens qui se trouvait là. Et bien que l'adolescent montra une détermination énorme pour avancer, il prit dix bonnes minutes à effectuer un trajet de vingt-cinq petits mètres. Maintenant qu'il était devant le comptoir, il ne lui restait plus qu'à commander. Il leva sa main en signe d'appel et le barman du bistrot vint à lui.

« - Bonjour, très cher monsieur. Qu'est-ce que je vous sers ?

- Une double bathice et un en-cas n°2, s'il vous plaît.

- Cela sera servis dans les plus brefs délais. Bonne journée. »

Le serveur adressa un petit sourire à Harû qui le lui rendit avant que celui-ci le voit partir rejoindre la hauteur d'un nouveau client. Le jeune mercenaire patienta un petit instant avant de voir arriver sa commande. Il paya comme il se doit et ne s'attarda pas à commencer son repas. Il dégusta tout d'abord sa nourriture avec délice, puis il sirota son soda, le double bathice, un mélange de soda, de sirop de fruits, et une pointe d'alcool inodore qui faisait ressortir le goût de la boisson que Harû aimait depuis quelque temps. Son déjeuner achevé, il s'empressa de quitter les lieux, impatient de retourner dehors et de voir devant l'entrée de la ville les deux mercenaires qui l'accompagnerait.
Mais encore une fois, personne n'apparut. Alors l'adolescent, sur les nerfs, se dit qu'il valait mieux commencer les recherches sans ces congénères. Et c'est qu'il fit. À peine quelques minutes après, il longeait les petites ruelles à tenter de trouver des indices.

Ses efforts furent rapidement récompensés lorsque, de derrière une porte blindée, surgit un homme plutôt inquiétant et dont le T-Shirt possédait une sorte de sigle en forme de ciseau. Un membre de Rasor ! Il avait trouvé leurs traces. Et même encore mieux, leur repaire. Ou l'un d'entre eux. Mais cela restait une trouvaille intéressante qui méritait d'être exploité. Le jeune mercenaire décida tout d'abord d'espionner le bandit, histoire d'en connaître un peu plus. Comme il avait une bonne mémoire, il n'avait pas besoin de noter l'endroit où était situé la porte et donc, pouvait se concentrer sur sa filature. L'homme emprunta plusieurs chemins complètement différents de façon à empêcher tout repérage mais Harû le suivait depuis les hauteurs et ne pouvait donc pas le perdre. Le trajet dura près de quinze minutes. Cela sembla prendre une éternité pour le jeune mercenaire. Mais lorsqu'il vit le bout, il comprit qu'il avait bien fait de choisir l'espionnage.

Le monsieur s'arrêta devant une nouvelle porte mais celle-ci était moins blindé et moins protégé que l'autre. Elle s'ouvrit, laissant place à un second brigand, qui vint chuchoter quelque chose à l'oreille de celui que poursuivait l'adolescent. Ce dernier, quand son congénère acheva sa phrase, normalement, il s'en alla, reprenant le même chemin qu'avant. Mais cette fois-ci, il n'alla pas jusqu'au bout. Harû fut là pour la stopper. Après cinq minutes de marches durant le retour, le jeune mercenaire vint le stopper. Il arborait à ce moment-là un sourire un peu diabolique.

« - Alors, comme ça, on essaye de s'échapper, hein ? »

L'homme tenta de dire non mais le garçon fut plus rapide et lui asséna un bon coup de « Frappe des limbes » au ventre, ce qui eut pour effet de le faire tomber à terre. Harû s'approcha de lui et le regarda dans les yeux, prenant son air de méchant.

« - Allez, dis-moi tout sinon, je te tues. Ensuite, tu iras voir tes copains. »

Le membre de « Rasor » prit peur et dévoila ses nouvelles au mercenaire. Après deux longues minutes de parlotes, Harû relâcha sa proie qui s'enfuit instantanément, poussant des cris affolés. L'adolescent réfléchit un instant avant d’acquiescer et de retourner à l'entrée de la ville. Dix bonnes minutes de promenade lui suffit à revenir à son point de départ. Là-bas, il tomba enfin sur ces congénères qui venaient d'arriver. Euh, non … en fait, seul l'un d'eux était arrivé. L'autre ne devrait pas tarder. Pendant ce temps, Harû en profita pour se présenter.

« - Bonjour, je m'appelle Harû Himque. Je suis l'envoyé du camp n°4. Vous connaissez sûrement le lieutenant qui s'y trouve ? C'est lui qui m'a nommé pour cette mission. Et vous, qui êtes-vous ? »

Et puis, il attendit la réponse de nouvel arrivant.




__________________________________________________


Qui baigne ses mains dans le sang les lavera dans les larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayou
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Message : 109
Date d'inscription : 24/11/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 165
Renommée: 205 [Itinérant]
Shuris: 189 500

MessageSujet: Re: Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]   Dim 24 Fév - 20:19


Chapitre 2
A la chasse

au "rasoir"




_La poisse ! Aleth, le camp n°4 est dans Bathice, comme le camp n°6 ! Va faire ce que tu as à faire, recherche l'autre mercenaire et rejoint moi juste à côté ! Là, je prend un racourci pour Bathice, tu ne peux pas le prendre ! Autrement, continue vers ce chemin, il y a un élevage de Blop qui doit aller vers Bathice justement. Suit l'élevage en montant sur un Blop, ça t'aidera à aller plus vite à Bathice. Bon, là je dois y allez, à tout à l'heure !"

Je me mis à me concentrer et à définir le trajet du racourci.

"Pas de velours !"

Je fonça donc dans l'épaisse forêt qui nous sépara de Bathice ! Je rejoignis d'ailleurs cette dernière après une demi-heure ! Je m'arrêta devant la porte du camps N°4, oui, il y avait une porte pour chaque camps de Bathice, tous aussi bien garder les uns que les autres.....hormis le N°10 qui sert de logement pour les sous-chefs et le chef de la base, donc plus garder que les autres. Franchement, je les trouvais bien égoiste de leur part de faire cela ! Mais bon, il y a urgence, donc j'y vais.

Je n'ai même pas eu le temps de demander d'ouvrir la porte qu'un golem l'a défonça de l'intérieur du camp N°4. Si je ne m'étais pas baissé à temps, je m'aurais pris la porte en pleine face. J'aurais peut être aimé vouloir la prendre pour de vrai que ce qui allais m'arriver contre lui.

Je me suis à peine relevé que le golem fonça vers moi et me prends la tête avec une seule de ses mains ! Bon, c'est vrai que je n'ai pas une grosse tête mais quand même, sa main était tellement grande que ma tête ressemblait à un grain de raisin comparait à elle. Vous imaginez un peu ? Et c'est pas fini ! Il m'envois valser contre un de ses copains qui me renvois vers mon envoyeur, je servais un peu de balle pour eux et ils s'amusaient à me "passer". C'est idiot non ?

A un moment, j'en avais un peu marre qu'on joue avec moi de cette façon, je me mettais debout à la vertical et utilise le Bond du félin pour me dégager un peu. J'atterris sur le toit d'un bâtiment, la gueule en sang à force qu'on me "passe". Je me reposa un peu et examina la situation : le camp N°4 était attaqué par ces golems savageurs qui n'avait rien à foutre là, pourtant, je parie mes griffes que ces golems n'était pas seuls ! Mon portable se mit à sonner une nouvelle fois :

"Vous êtes là Mr Shayou ?
_Affirmatif, quesque vous voulez que je fasse contre ces golems ?
_Les distraire
_Vous vous fichez de moi ?
_Négatif Monsieur ! Les meilleurs mercenaires sont en train de se battre contre les anges qui ce sont introduits dans le camps N°6 !
_Je déteste ce boulot !"

Il me raccrocha ensuite au nez, me donnant une mission que je voulais pas faire.....Sale enfoiré ! Il me laisse avec deux golems qui ont carrément le quintuple de ma puissance. Mais au moins, j'avais gagné ce pari, ils n'étaient pas seuls ! Des anges les accompagnait ! Ca, c'était signé les anges d'avance ! Quels blaireaux ceux là !

Qu'est ce que je peux faire pour les distraire, me battre avec eux ? Ce serait comme me suicider un peu ! Les faire jouer ? Le seul jouet qu'ils ont trouvé c'est moi, et les milliers d'autres mercenaires qui étaient avant moi ! Il me reste plus qu'à utiliser le seul avantage que j'avait contre eux, ma vitesse ! Mais, comment faire ? Mon canon à bras ne leur ferait rien du tout......mais oui ! Mon artefact ! Il maîtrise la neige et la glace ! Je n'ai qu'à utiliser de la neige pour qu'ils me poursuivent ! C'est une mission suicidaire mais c'est le seul moyen de les distraire "en sécurité". Je mettait ma main en l'air et commença à me concentrer :

"Snow Ball !"

Toc ! Une boule de neige dans ma main ! J'avais maintenant envie de faire un pin-ball avec eux ! Je leur lança la boule de neige sur eux, ils me regardent, je leur fait un fuck et ensuite ils me coursent.....c'est aussi simple que ça ! Je me concentra et détermina mon trajet de fuite :

"Pas de velours !"

Je fonça en replie pendant qu'ils me poursuivaient. Je pensais qu'ils auraient fait le contour des bâtiments.....mais eux lieu de ça, ils foncèrent tout simplement dessus, les démolissant sans aucune difficulté. Ca allait mal pour moi, très mal même !

__________________________________________________


La vie, c'est comme une bougie au vent, elle peut s'éteindre ou s'embrasser selon ce coup de vent.


Dernière édition par Shayou le Jeu 4 Avr - 17:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleth Ximunu
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Message : 73
Date d'inscription : 24/10/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 195
Renommée: 165
Shuris: 599 000

MessageSujet: Re: Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]   Dim 17 Mar - 20:29

Je venais de sortir du Quartier Général de Bathice, ma longue veste noire fourré sur le dos, à ce moment je n'avais pas trop froid mais j'avais soif. Bref je resta quelques minutes le dos appuyé contre la grande porte en métal de l'église-mairie-QG, même si l'utilité première du lieu n'étais presque jamais respectée, dans mon ombre se trouvait Minos, quand à Kad il se trouvait sur la tête d'une des anciennes statues de l'église.

Le froid me gagna un peu, ainsi que la faim, je décida d'aller manger un truc et boire un coup pour me réchauffer. Je marcha pendant quelques minutes quand je trouva un bar, mais il était déjà plein et je n'aurais pu poser Urvan sur le sol. Je continua donc mon chemin et trouva enfin bar qui semblait correct, peu de monde et assez de place. J'y pénétra, l'ambiance était assez chaleureuse et je commença à vite avoir chaud. On dirait qu'ici les gens savent se chauffer. Bref je pris deux bouteilles de rhum ainsi qu'un bon steak régional. Je partis m’asseoir sur un table ronde assez à l'écart. J'avais déjà les bouteilles avec moi, mon steak lui n'arriva qu'au bout de cinq minutes. Bref le steak était un délice pour les papilles et les rhum était de bonne qualité. Je garda avec moi une bouteille et vida l'autre avant de partir.

Je me balada ensuite un peu en ville, tout ce passait bien mais j'entendais de plus en plus que le camps numéros 4 avait de gros problèmes en ce moment. C'était là que se trouvait Shayou, mais je ne pouvais le rejoindre et l'aider pour deux simples raison : de un je devais attendre notre dernier partenaire Harû ; et de deux je ne pouvais le rejoindre car je ne sais même pas où se trouve le camps numéros 4. Ce n'est qu'au bout d'une quinzaine de minutes que j'entendis des personnes affolées fuir à les entendre hurler je pensais qu'il fuyaient le camps quatre, grâce à cela je pouvais enfin me faire une idée de l'endroit où se trouvait ce fameux camp. Mais bon à me balader sous un soleil dans la neige et le froid revigorais mon corps et mon esprit donc je commençais à oublier ma mission quand tout un coup un jeune homme me parla, enfin je croyais qu'il me parlais donc je me retournais pendant qu'il disait :

Bonjour, je m'appelle Harû Himque. Je suis l'envoyé du camp n°4. Vous connaissez sûrement le lieutenant qui s'y trouve ? C'est lui qui m'a nommé pour cette mission. Et vous, qui êtes-vous ? 

Je vis un jeune homme de quinze ou seize ans, il mesurait un peu plus de 10 centimètre de plus que moi, mais je ne sais pas ce qui me choque le plus chez lui, entre sa peau aussi blanche que la neige, ses cheveux faits de fils d'argents ou ses yeux de sang. Bref comme Kad était parti assez loin je siffla un long coup pour le faire revenir. Une fois qu'il fut à une assez bonne portée je dis calmement et sereinement :

Harû c'est ça ? Je suis Aleth Ximunu, un de tes coéquipiers. Je m'excuse du sifflement mais du rappeler Kad. Notre coéquipier commun est Shayou, à du partir pour le camp numéros, il y avait un problème, je crois. Mais bon le lieutenant du camp numéros 4 je ne le connais pas car la région nordique c'est pas celle que je préfère.

Sur ce coup-ci je ne mentais pas car effectivement la région nordique est celle que j'aime le moins, en particulier à cause du froid car avec ces vêtements chauds, mes mouvements n'étaient pas aussi rapide, précis et assuré que d'habitude. Pff je regrette d'être partis de Sekan Est et encore plus de Sekan Ouest. Ah ! Cette région chaude et paradisiaque à mes yeux est parfait et je ferais tout pour en posséder une partie même si ma tête est mise à prime. Bref je sortis la deuxième bouteille de rhum car la mission va vraiment débuter et ce sera sûrement la dernière d'Urvan, je bus quelques gorgée ce qui me réchauffa instantanément le corps, puis tendis la bouteille à Harû :

Bois un peu avant de commencer ça te feras du bien, même si tu n'as pas l'âge vas-y ! On y va ! Faut retrouver et aider Shayou !

Je lui donna la bouteille et parti ensuite dans la direction de la triangulation mental de la position du camps quatre que je m'étais faite dans la tête. Au bout de quelques minutes de marche en compagnie d'Harû j'entendis des bruits de combats. Dès cette instant je pris Urvan en main et chercha Shayou, mais je ne trouva que deux golem en train de chasser un humain qui se déplaçait assez vite. Je me retourna vers Harû pour lui expliquer :

Harû, tu vois le mec qui "joue" avec les golems. Et ben c'est lui Shayou et je crois qu'il a besoin d'aide.

Je repris enfin la bouteille de rhum sans même regarder si Harû avait bu, avant de dire clairement et d'un ton assez strict au début puis conciliant vers la fin :

Kad revient ici, je vais avoir besoin de toi ! Minos sort de là c'est l'heure de manger ! Harû on va l'aider ? Mais avant tu as une quelconque question?

Suite à mes mots Kad arriva en trombe près de moi, quand à Minos il était dévoré par la faim et ne voulais qu'une chose se repaître d'une âme fraîche. Mais un vent me glaça le sang et ce n'est pas moi qui venais de le déclencher, mais il me disait Tu vas galérer mon pote !


Ps ( et Shayou regarde le):
 

__________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harû Himque
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Message : 70
Date d'inscription : 14/11/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 223
Renommée: 188[Itinérant]
Shuris: 1 073 875

MessageSujet: Re: Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]   Dim 31 Mar - 9:56

Musique Battle



Rien n'aurait pu être plus chiant que d'attendre que l'homme ne finisse par répondre. Encore plus méchant, il en profita pour siffler impunément devant le garçon. Enfin, il ne fallait pas forcément juger quelqu'un sur ses actions, mais plutôt sur son comportement, et parfois sur son physique. Première chose donc à faire : l'observer. Il était assez grand et semblait ne pas être de trop grand poids. A vue d’œil, on pourrait dire qu'il pèse dans les soixante kilos. Ensuite, ses attributs. En commençant par sa tête, on remarque rapidement ses longs cheveux blonds qui recouvrent une bonne partie de son visage. En restant sur les choses qui cachent, l'on voyait également bien en évidence un assez grand bandeau rouge, qui allait jusqu'à maquer ses yeux. Peut-être était-il aveugle ? Impossible, sinon, comment aurait-il pu savoir où se situait précisément Harû ? Enfin bon, en tout cas, on ne pouvait pas voir ses yeux. Il avait un nez assez petit qui le rendait plutôt classe et ses lèvres, formant sur le coup un sourire jovial, était très fines. Ensuite, venons-en à son corps. On ne pouvait pas voir sa musculature, car elle était caché par une sorte de T-Shirt blanc encombré par une veste jaune où un emblème intrigant était cousu, mais l'on devinait facilement à la puissante hache qu'il portait sur son dos qu'il était plutôt fort. Vient après le bas. Ses jambes, quoique minces, soutenaient un lourd pantalon noir, et enfin ses chaussures, d'une marque bien connu dans Sekan, était également de couleur noir et fait de cuir. Et juste en remontant, on avait l'occasion d'apercevoir la grande chaîne en métal qui tenait entre ses maillons une paire de menotte. Pendant que le jeune mercenaire s'extasiait sur son congénère, un oiseau avec un sac blanc à la main s'approcha, se plaçant à portée de celui qui devait sûrement être son maître. Enfin celui-ci prit la parole et répondit à Harû.

«  – Harû, c'est ça ? Je suis Aleth Ximunu, un de tes coéquipiers. , dit-il alors que le jeune homme le saluait convenablement. – Je m'excuse du sifflement, mais je devais rappeler Kad , continua-t-il en désignant le nouvel arrivant. – Notre coéquipier commun est un certain Shayou, mais il a dû partir pour le camp numéro quatre, parce qu'il y avait un problème, je crois. Mais bon, moi, le lieutenant du camp quatre, j'le connais pas parce que la région nordique, c'est pas mon truc. , acheva-t-il de dire.
– Pas de souci.  »

À peine le garçon eut-il terminer de lâcher son dernier mot que l'homme au bandeau rouge frissonna un coup. Il ne mentait donc pas, cette endroit n'était pas fait pour lui. En même temps, c'était justifié. Ici, seuls ceux qui avaient depuis très longtemps vécus dans le froid pouvait dire que cela ne les dérangeaient pas de vivre comme ça. Harû y avait passé toute son enfance et même lors de son passage dans les rangs des mercenaires, il était resté à Sekan nord. Aleth sortit une bouteille de verre remplie d'une sorte de liquide marron qu'il but presque qu'à la moitié, puis il vint près du garçon et lui mit la boisson sous le nez.

«  – Bois un peu avant de commencer, ça te feras du bien ! Et même si t'as pas l'âge, vas-y !  »

Zut, c'était trop tentant ! Le jeune homme chopa le récipient entre ses deux mains et se rempli le gosier de la boisson, qui semblait être du rhum. Trois gorgées, c'est tout ce qu'il bu. Il ne tenait pas à finir bourrée en plein milieu d'un combat. Il voulut rendre la bouteille à Aleth mais celui-ci s'était mis à marcher dans une direction au hasard. Le jeune mercenaire lui suivit alors, se demandant où il allait. Après plusieurs de marches, ils atteignirent une sorte de bâtiment désaffecté, mais bizarrement, la vie grouillait à l'intérieur. Et plus que grouiller, elle se battait. Des bruits de bagarres se faisaient entendre depuis l'entrée même du camp. Deux gardes étaient postés devant la porte et surveillaient la venue des gens. Quand ils virent arriver les deux mercenaires, immédiatement, ils les laissèrent passer. Apparemment, ils étaient attendus. Dès qu'ils eurent passés les deux soldats, un spectacle assez affreux les attendait. Cinq ou six corps inertes et baignant dans du sang étaient éparpillés de ci et là de l'espace. Deux monstres sans têtes tentaient se trouvaient au centre de la pièce et semblaient tenter de suivre quelque chose, mais quoi ? Soudain, la réponse fut des plus évidentes. Une ombre se déplaçait à toute vitesse d'un point à un autre de l'endroit en fuyant le plus possible les deux créatures. Harû sortit son petit cahier et chercha à « golem ». De là, il découvrit la nature des deux bestioles. C'étaient des golems sauvageurs, originaire du Jigoku, et leur force était assez grande pour nous éclater en quelques secondes. Bon, première chose à faire, les affaiblir. Avant que quelqu'un ne l'arrête, le garçon chargea une lance d'ombre avec sa croix et la lança contre le golem de droite, qui fut toucher violemment à l'épaule gauche.

«  – Harû, tu vois le mec qui « joue » avec les golems ? Eh ben, c'est lui, Shayou et je crois qu'il a besoin d'aide.  »

Ouais ! Avant même qu'on ait eu besoin de lui dire, Harû, avait pu aider son collègue en blessant même légèrement l'un des deux monstres. Celui-ci s'était déjà retourné et s'était élancé vers le jeune mercenaire. Pendant ce temps, Aleth lui piqua la bouteille de rhum, et puis reprit sa parlotte avec des tons différents selon la phrase.

«  – Kad, revient ici, j'vais avoir besoin d'toi ! Minos, sort de là, c'est l'heure de bouffer ! , dit-il avant de regarder le jeune homme. – Harû, on va l'aider ? Mais avant, aurais-tu une quelconque question à me poser ?
– Non, c'est bon !  »

Regardant la bestiole sans tête s'approcher à grand pas vers lui, Harû ne prêta pas attention à ce qui pouvait arriver aux deux autres. S'il devait se battre, il devait avoir un maximum de concentration. Il sortit son sabre anti-démon et le pointa vers le golem qui sembla un instant apeuré par l'arme, avant de reprendre son avancée. Dès qu'il fut à moins de cinq coudées du jeune homme, il sauta sur lui, le bras en avant. Ce dernier esquiva assez aisément et parvint à frapper de sa lame le bas du ventre du la créature, qui ne put retenir un cri strident de douleur. Bien, elle était en colère, une bataille plutôt violente allait démarrer, et c'était ce que voulait le garçon. Mais ce qu'il n'avait pas prévu, c'était le pouvoir du monstre. Il posa ses mains sur le sol et instantanément, une sorte de mini-séisme se produisit, soulevant la terre et envoyant valdinguer l'humain contre un mur. Le dos en compote, le corps tout endolori, il réussit tant bien que mal à se relever mais ne parvint pas à courir. Il saignait à la tête, sur ses deux bras, et dans le dos, mais pour le moment sans trop grande gravité. Il commença à réfléchir à ce qu'il pourrait faire pour gagner et en profita pour voir où en était les deux autres.

HRP:
 

__________________________________________________


Qui baigne ses mains dans le sang les lavera dans les larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shayou
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Message : 109
Date d'inscription : 24/11/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 165
Renommée: 205 [Itinérant]
Shuris: 189 500

MessageSujet: Re: Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]   Jeu 4 Avr - 16:59


Chapitre 3
A la chasse

au "rasoir"




Je fonça en replie pendant qu'ils me poursuivaient. Je pensais qu'ils auraient fait le contour des bâtiments.....mais eux lieu de ça, ils foncèrent tout simplement dessus, les démolissant sans aucune difficulté. Ca allait mal pour moi, très mal même ! Puis là, Aleth et un autre gars arrivent faire les samaritains pour moi, il était temps ! J'en ai marre de jouer avec ces golems tout seul ! Je ne voudrais pas crever parce que messieurs les mercenaires ne m'ont pas envoyer de renfort ! Si je trouve le gars qui m'a appellé, je lui fait bouffer son portable !

Je vois que les deux gardes n'ont pas eu les couilles de venir jusqu'ici, sales crétins ! Je vais leur butter la gueule une fois qu'on en aura finit avec ces golems ! Je m'arrêta et regarda le jeune inconnu à l'épreuve, il semblait maîtriser les ombres via un artefact en forme de croix. Si j'en crois mes connaissances, c'est la croix des damnés qu'il a sur son dos. En tout cas, il semblait bien le maîtriser, il vient d'envoyer une lance d'ombre sur un golem puis lui trancha une côte avec un sabre noir. La bête, qui cria de douleur, utilisa le Earth Make qui stabilisait l'inconnu qui n'avait pas prévu que le golem utiliserait une magie. Il saigna ensuite de la tête et de ses deux bras. Le pauvre ne semblait pas très agile, il risque de se faire écrabouillier si je n'intervient pas !

"Pas de velours !"

Je fonça vers le jeune homme et le pris d'une main. Je l'écarta à temps avant que le golem l'écrabouillait et jouait avec le cadavre du jeune inconnu. J'en profita pour le dévisager: il avait les cheveux blancs, la peau très claire et avait des habits assez sombres. Une fois que je reposa les pieds à terre avec le jeune sous mon bras, je le posa au sol et sortit mes griffes et une paire de Grieve Edge que j'avais acheté à la boutique ! Je les mis rapidement, avant que la bête reprend ses esprits.

"Snow Whip !"

Je créer un fouet de neige à partir d'une de mes griffes, le coupa et attacha le jeune homme à moi, dos contre dos, les bras libres, sans qu'il ai eu le temps de dire quelque chose.

"Ecoute ! Je ne sais pas c'est quoi ton nom puisque mon alcoolique de cooéquipier à lu la lettre avec ton nom sans moi. Mais je sais une chose, on doit faire équipe pour battre ce golem. Donc, quand je le dis, tu attaques ! Ok ?"

Je lui laisse même pas le temps de répondre que je me lance à vif allure contre le golem en utilisant encore le Pas de velours. J'évite les remonter de terre qu'il créa sur ma route très aisement et me glissa entre les jambes du golem pour qu'on se retrouve derrière son dos. J'allais donné le signal qu'il attaque que celui ci créé un mur d'une drôle de forme qui cacha uniquement le HAUT de son corps. Il eu ensuite le temps de démolir le mur et de nous courir dessus. Il n'y avait qu'un seul moyen de faire ce que j'avais prévu. Je regarda derrière moi si le jeune inconnu était encore en haleine, ça semblait aller !

"Je te préviens, tu risques d'être malade mais tiens le coup."

Je m'appuie sur une jambe, faisant flotter les jambes du jeune homme encore attaché à mon dos. Je fonça ensuite vers le golem en train de courir vers nous et utilise un nouveau coup de pied que j'ai réussi à maîtriser.

"Irruption féline !"

Je sauta en l'air, la jambe bien tendue vers celle du golem et réussi à le destabiliser en le faisant chuter grâce au fait qu'il ne se tenait que sur une seule jambe.

"Vas y ! MAINTENANT !"

__________________________________________________


La vie, c'est comme une bougie au vent, elle peut s'éteindre ou s'embrasser selon ce coup de vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après les ennuis, les problèmes ... [pv : Aleth et Shayou]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Renverser le gouv haitien n'est pas une solution aux problèmes d'Haiti !
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekan Raising :: Pays de Sekan :: Sekan : Nord :: Autre lieu-
Sauter vers: