Sekan Raising

Bienvenue sur Sekan Raising, venez combattre pour sauver le monde, ou au contraire le détruire ! Choisissez entre l'Enfer ou le Paradis, sinon soyez neutre ! Et découvrez ce monde nouveau !
 
AccueilCalendrierFAQGroupesS'enregistrerConnexion
Nous espérons que tu t'amusera bien ici. Incarne un exorciste et vient aider la population contre les démons ou créature magique ou alors passe de l'autre côté et devient un démon pour détruire ville et région. Tu pourra aussi prendre le partie des mercenaire et vouloir prendre le contrôle de notre monde

Partagez | 
 

 Le dernier objet [Solo - Flashback]

Aller en bas 
AuteurMessage
Olaf Van-Hammelin
Solitaire
Solitaire
avatar

Message : 41
Date d'inscription : 01/12/2012

Caractéristique du Personnage
Point Puissance: 252
Renommée: 125[Itinérant]
Shuris: 416 000

MessageSujet: Le dernier objet [Solo - Flashback]    Sam 22 Déc - 22:44

Cela faisait plusieurs jours que j’étais partit de chez moi. Je m’étais mis en route pour la ville d’Ares, une ville connue pour ses magasins d’armes. Il y a quelques jours, Zangestu ma rejoint dans l’aventure. Je ne pensais pas qu’il allait venir. Le jour où il est venu, il pleuvait des cordes. La terre étais complètement trempée, on ne pouvait pas trop se déplacer. J’avais les cheveux trempés, mes vêtements étaient remplie d’eau on pouvait les tordre et un grand filer d’eau sortait des habits. Je me trouvais dans le creux d’un arbre, la pluie n’arrêta pas de tomber. On ne pouvait pas voir à plus de trois, quatre mètres autour de nous. La pluie me fessait penser à une berceuse. Je m’endormie facilement au son de la pluie qui tombaient. Quelques heures se sont écoulées, à mon réveil Zangestu étais à côté de moi. Je souris et je m’étirai et je dis :

-« Tu es là depuis longtemps ? Je suis content que tu sois là. Je m’ennuie tous seul. »

Il sourit et commença à rire doucement. Il me répondit :

-« Je suis là depuis une petite heure. Je m’ennuyais à la demeure. J’ai besoin de sensation forte. »

Je regardai les alentours, la pluie avait cessé de tomber. Il fessait un grand soleil, on pouvait voire un magnifique arc-en-ciel. Je me levai et sortie dehors me dégourdir les jambes. Je marchai quelques minutes, puis je décidai de me remettre en route pour la ville d’Ares. Zangestu marchait à côté de moi. Ont parlaient de chose et d’autre, pour faire passer le temps. Nous arrivions à l’entrée d’une forêt, deux personnes se tenaient là sens bouger. Une fois arrivée à leurs hauteurs. Celui de gauche, s’avança et dit d’une voix aigüe:

-« Halte, étrangers pour passer par cette forêt, il faudra vous acquittés d’une taxe de passage. »

Je regardai le mec en question, il était bien costaud, des épaules carrées et des bras gros comme des jambons. Il portait une hache sur son flanc droit et un grand couteux sur sa cuisse droite. Ce dernier était vêtu d’un pantalon noir et d’un t-shirt blanc. Il portait une veste sans manche et avec un col déchiré tous le long. Puis je regardai Zangestu, enfin mon regard se tourna vers l’homme en question et je lui demandai :

-« Elle coute combien cette taxe ? Que l’on rigole un peu pour voire. »

La personne en question grinça des dents. Je pense que je l’ai vesce. Alor de sa voix aiguë, il répondit :

-« La taxe est de 1000 pièce d’or!! »

Je ne peux m’empêcher de rire, car sa voix n’allait pas du tout, mais pas du tout avec son cœur, même Zangestu se mit à rire. Le mec se mit en colère et sortis son couteux. Il s’avança vers moi et voulut m’enfoncer la lame dans mon corps. J’avais juste eu le temps de faire fusionner l’esprit de Zangestu avec mon corps. Juste avant que la lame ne s’enfonçai dans mon ventre. J’ai pues la stopper avec la prise de la lame. J’ai pris le couteux d’une seul main et je lui balançai une droite en plain tête. Le mec s’envola et alla se heurter dans un arbre. Le deuxième se leva, il était de carrure moyenne. Il était vêtu de vêtement de couleur brun et noir. Ce dernier portait une veste brun fonçais. Il sortit son sabre de son étui et fonça dans ma direction. J’utilisai une de mes nouvelles techniques. Je fronçai les sourcils et dit :

-« Blitz !!! »

Dans le dixième de seconde, je m’enfonçais dans la forêt. Je pensai être tranquille, mais quand je tournis la tête. Je vis les deux me pourchasser et au bout de quelques secondes, ils arrivaient à ma hauteur. Ses deux hommes devaient soit être très fort ou moi encore très faible. Ils se mirent de chaque côté, je compris qu’ils voulaient me prendre en tenaille. Ces derniers me donnent chacun plusieurs coups avec leurs armes de prédilections. Plusieurs de leurs coup m’entailler la peau sur quelques millimètres de profondeur. Je réussis à sauter au-dessus de celui avec la hache et de lui donner un coup de pied au niveau de la nuque. Je récupérais son couteau et continu ma course. Ma liberté fut de courte durée les revoilà à la charge. Ils recommencèrent la même technique, mais cette fois se put contrer leurs attaques et je peux les blesses à mon tour. Même si c’est que superficielle, c’est quand même un début. Au bout de quelques minutes de courses j’arrive dans un espace plus dégagé. Dans ce lieu, je pourrai me battre avec toutes mes forces. Les deux hommes m’encerclaient, ils fessaient tournoyer leurs armes dans l’air. Je pris une grande respiration et je fonçai sur la personne avec la hache. Ce dernier voulut me trancher en deux, mais j’utilisai une technique juste avant que la lame ne me touche.

-« Death Ghost!!! »

Mon corps se transforma en fumée, on aurait dit un fantôme. Je me trouvai derrière l’homme et je lui coupai les tendons d’Achilles en utilisant l’armagédon. Mais il portait au niveau des chevilles des protections. Il fit pivoter sa hache pour me décapiter. Je réussis à conter le coup, mais je fus blessé au niveau de la tête. Mon sang coulait sur mon visage et m’empêcher de bien voire la position de mes ennemies. Le deuxième fonça vers moi pour me transpercer, je fis un pas sur le côté et la lame me transperça le bras gauche. J’utilisai de nouveau le devil ghost et je passai dans le dos de l’homme à la hache. Je lui enfonçai le couteau dans la nuque entre deux vertèbres. L’homme s’écroula sur le sol comme une masse. Il ne me rester plus qu’un ennemie. Ce dernier fonça sur moi et pendant cinq bonnes minutes, on s’échanger des coups. Il avait l’avantage sur moi, mais je ne m’avouer pas vaincue. Il fit juste une seul erreur. Lorsqu’il avait réussi à me maître dans une position fâcheuse. L’homme en question avait oublié que j’avais une technique de déplacement rapide, le blitz. J’arrivai sur son flanc gauche et j’enchainai avec l’armagédon. Par chance j’avais touché son fois, le guerrier s’écroula sur le sol et mourut. Je pris une grande respiration, je m’approchai des corps pour vérifie si ils étaient bien mort. Je commençai à creuser deux tombes pour ces hommes, je mis en place les corps inertes dans les trous. J’allai chercher des cailloux pour reboucher les trous. Je dis une prière pour que leurs âmes reposent en paix. Au bout de quelques minutes, je me sentis faible. Il ne me restait plus beaucoup de force, mes mains tremblaient, ma vision se troublait. Je fis quelque pas et je m’écroulai sur le sol. Quand je repris connaissance, je me trouvai dans une petite maison, mes blessures avait était soignées. Ils y avaient deux hommes et deux femmes à mon réveil. Le plus vieux des hommes me remercie d’avoir débarrassé le village des deux hommes qui maltraiter les pauvres personnes. Il m’expliquait aussi qu’il était des humains à la solde des démons. Quelques jours passaient et je repris ma route vers l’Ares en compagnie de Zangestu. Une fois arrivait à Ares je fis les magasins d’armurerie pour me trouver une arme. La journée passait, je n’avais pas trouvé ce que je cherchai. Je décidai de rentrer dans un magasin d’arme et de regardé les produits. Cela fessais un bon quart d’heure de je tournais dans le magasin. Quand sur une étagère je vis un sabre noir, j’avais l’impression que ce sabre m’appelait. Je ne pouvais pas partir sans le prendre. Je sortis du magasin avec mon arme à la ceinture, après l’avoir payé bien sûr. Zangestu m’attendais devant le magasin, il me regardait et souris à la vue du sabre. On se dirigeait vers un hôtel sur la place de la ville, je décidais de reste ici quelques jours.

__________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le dernier objet [Solo - Flashback]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier pacte [solo]
» [Flashback - Entrainement solo] Il faut savoir se mouiller pour ses amis
» Tribulations d'une naine [solo & flashback]
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekan Raising :: Pays de Sekan :: Sekan : Est :: Arès-
Sauter vers: